Entente TROYES Aube Champagne Handball : site officiel du club de handball de TROYES - clubeo

#U17 - EURO - Finalement quatrièmes

21 août 2017 - 09:49

Après leur défaite vendredi en demi-finale face à une robuste Allemagne, les Pépettes n’ont pas réussi à décrocher le bronze dans la petite finale ce dimanche à Michalovce. Après 20 minutes de lutte acharnée, les Tricolores ont craqué face aux Hongroises qui se sont envolées pour prendre la 3e place du tournoi, 32 à 18 (13-9).
L’issue de cet Euro est cruelle pour les Pépettes qui terminent la compétition sans la précieuse récompense. Pourtant, cette 4e place a de la valeur : l’entrée dans le dernier carré n’est jamais aisée et démontre bien les progrès réalisés par toute la filière féminine, dans le sillage des superbes résultats des A en 2016 et le premier titre européen décrochée deux semaines plus tôt par les U19.

Arrivée en Slovaquie avec le repère d’une 5e place au FOJE (Festival Olympique de la Jeunesse Européenne), l’équipe de France U17 a pris conscience de son potentiel et a su saisir les opportunités : malgré une défaite initiale sur la Roumanie au tour préliminaire, elle a dominé les Tchèques et obtenu un score de parité face aux Suédoises pour basculer au Tour Principal. Victorieuses des Espagnoles puis des Norvégiennes, les Bleuettes de Laurent Puigségur se hissaient en demi-finales. Physiquement trop justes, les Pépettes n’ont pu tenir le rythme imposé par les Allemandes vendredi puis par les Hongroises ce dimanche et elles terminent donc quatrièmes. "Autant face à l’Allemagne nous avons été dominés physiquement et en puissance, autant face à la Hongrie, il y a eu des défaillances individuelles rédhibitoires à ce niveau là : Trop peu d’arrêts et des arrières droites en échec au shoot, pointe le coach. Et les Hongroises sont plus matures et sont capables de faire plus de choses que nous."

Objectif Mondial
"Je suis forcément déçu du contenu car prendre autant d’écart sur un dernier match cela fait mal, concède Laurent Puigségur. Mais c’est une leçon et une expérience pour les filles qui disposent d’une année pour bosser. Elles ont des capacités mais il faudra gagner en stabilité pour continuer à avancer." Le Mondial U18 organisé au Monténégro en 2018 sera une occasion de progresser encore dans la hiérarchie internationale. Car rappelons-le, la catégorie U17 est seulement le premier échelon de la filière féminine sur la scène internationale

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 2 Entraîneurs
  • 7 Joueurs
  • 14 Supporters
+